Biographies
Marcel Aymar

Marcel Aymar

voix, guitare acoustique

AYMAR possède un carnet de route impressionnant. Membre fondateur du groupe musical CANO, auteur, compositeur, réalisateur et comédien, les nombreuses facettes de son talent ne font que complémenter son travail de créateur qui porte aujourd'hui le sceau de l'expérience et de l'intégrité.

Originaire de la Baie Sainte-Marie en Nouvelle-Écosse où il y passe sa jeunesse, AYMAR se dirige par la suite vers Sudbury où il participe à la création du Théâtre du Nouvel-Ontario. Son implication comme créateur, comédien et musicien marque le début de sa carrière professionnelle, de là son attachement profond pour le nord de l'Ontario. Quelques années plus tard, il est de l'aventure de la formation musicale CANO. Entre 1975 et 1985, le groupe enregistre sept albums et se produit à guichet fermé dans les salles les plus réputées du pays, attirant des critiques élogieuses d'un océan à l'autre.

Fort de dix années de performances et de tournées avec CANO, il décide de se consacrer à la composition et la production musicale pour la télévision et le cinéma. À Toronto, il s'associe à John Doerr et Marc Cholette pour former MAJOMA, une compagnie qui se démarque rapidement par de nombreuses réalisations musicales, entre autre le thème indicatif pour The National (CBC), des arrangements comme La Soirée du Hockey (SRC), ainsi que la bande sonore du film Le Secret de Jérôme du cinéaste acadien Phil Comeau. Parmi ces plus récentes réalisations musicales, on retrouve les trames sonores d'Exils, adaptation cinématographique dont le réalisateur Podz s'est valu le Gémeaux de la meilleure réalisation émission dramatique 2003 ; de Francoeur, télé série diffusée à TFO et à la SRC, ainsi que de Pendant Que Court l'Assassin, documentaire du réalisateur Magnus Isacsson.

Parallèlement à ce travail, AYMAR continue de cheminer dans le milieu théâtral en participant à la création de nombreuses productions comme compositeur et comédien. Il s'est mérité deux nominations au Dora Mavor Moore Awards de Toronto pour la meilleure conception sonore. Le spectacle poésie musique Cris et Blues, en tandem avec Jean-Marc Dalpé et mis en scène par Brigitte Haentjens a fait l'objet d'une tournée considérable au Canada et en France. Les Cascadeurs de l'amour de Patrice Desbiens, une production du Théâtre Tangente de Toronto dans laquelle Aymar était comédien et compositeur a remporté le Masque de la production franco-canadienne 2000. Récemment, on pouvait le voir dans la pièce Trains Fantômes à Montréal à La Petite Licorne.

Ses plus récentes chansons sont réunies sur son album Éponyme. Son premier album solo recèle un univers à la fois intime et fêtard, des arrangements musicaux éclatés au goût du jour, sans toutefois délaisser ses puissantes racines folks et traditionnelles. Au Gala des prix Trille Or 2005 AYMAR a raflé quatre statuettes : interprète, auteur-compositeur par excellence, meilleur album, en plus de celle de meilleur réalisateur, prix qu'il a partagé avec Sylvain Bolduc. Les mélomanes reconnaissent en ce musicien aguerri un artiste impressionnant grâce à la force de ses compositions, l'intensité de ses performances… des accents d'océan, bercés par une voix puissante et envoûtante, éloge d'une passion qui a su mûrir avec grâce.