Biographies
John Doerr

John Doerr

basse électrique, trombone, programmation

John Doerr est né et a grandi dans la « ville festival » de Stratford en Ontario. La musique a d'abord touché une corde sensible chez lui lorsqu'il a entendu son père Mervin exécuter la pièce « Sweet Low, Sweet Chariot » au trombone (c'était lors d'une prestation du « Municipal concert band » dans une superbe église de la ville). Quel heureux dénouement lorsque, plusieurs années plus tard, Mervin participait aux arrangements de trombone pour la pièce « Baie Ste-Marie ».

Après avoir récolté une poignée de pièces de monnaie, lancées par des étudiants, lors de sa première performance au trombone avec le nouveau groupe Herb Albert, John était accroché à la scène. Il ne se doutait pas que quelques mois plus tard, il éviterait de près d'être la cible de projectiles tels des cannettes de boisson gazeuse, des cœurs de pommes et des chiques de gomme à mâcher alors qu'il s'exécutait avec le nouveau groupe rock, « The Other Guys ».

Il a subi l'influence musicale des invasions britanniques (les Beatles et les Rolling Stones), de la musique « soul », R & B, Wilson Pickett et Jimi Hendrix.

Pendant qu'il étudiait la psychologie à l'Université York à la fin des années 1960, John a été apprivoisé par le nouveau studio de musique électronique. Weather Report, Miles Davis, Steve Reich et Varese figurait à la même liste d'écoute que The Band, Leonard Cohen, Van Morrison, les Eagles et Elton John.

John a étudié pendant 6 ans à York, récoltant un baccalauréat en psychologie et un baccalauréat en beaux-arts avec spécialisation en musique, favorisant le jazz et la musique électronique avant-gardiste. En 1974, il s'est joint au groupe Morgan au sein duquel il a rencontré David Burt et Rachel Paiement.

Séduit par l'enthousiasme contagieux d'André Paiement pour CANO, un groupe musical en émergence, John est déménagé à Sudbury en 1973 afin de s'y joindre. Il a tout de suite été emballé par l'esprit coopératif de la communauté des arts de Sudbury et a travaillé pendant plusieurs années afin d'assurer la réussite de la composante musicale de la coopérative des artistes, le groupe CANO Musique. John s'est consacré à temps plein au groupe jusqu'en 1985 à créer des arrangements musicaux, à composer et à jouer la basse et le trombone.

Suite à la dissolution de CANO, John a continué de collaborer avec son collègue de CANO, Marcel Aymar. Ils ont composé et produit de la musique pour plusieurs documentaires pour la télévision TFO ainsi que pour l'Office nationale du film (ONF). En 1988, ils ont formé Majoma Music avec Marc Cholette, un Sudburois expatrié qu'ils ont rencontré à Toronto.

Depuis, John a composé et joué pour plusieurs productions importantes de la télévision canadienne: Les National News, Hockey Night in Canada (version anglaise de La soirée du hockey), les émissions CBC des Olympiques, Great Movies (Les grands films) de City TV, Marketplace, Country Canada et le film vedette de l'ONF,Le secret de Jérôme. Avide de création, il a conçu la trame sonore pour des mises en scène théâtrales pour les Canadian Stage Productions et le 2000 Du Maurier World Theatre Festival.

En 2001, John a collaboré avec un ancien membre de CANO pour la création de la trame musicale du film The Stork Derby. Il planifie d'autres projets d'avenir avec des membres du groupe CANO. John vit à Toronto avec son épouse Jocelyne et leur fils Zacharie. La famille est affairée à des projets tels l'inscription à l'université, la restauration d'automobiles classiques et le voyage.

Le site web de John Doerr est à l'adresse www.majomamusic.com.